Essais thérapeutiques

Certains essais en cancérologie, accessibles aux personnes vivant avec le VIH et atteintes de cancer, sont ouverts, notamment au sein des CLIP² (Centre Labellisé INCa de Phases Précoces).

Le CLIP² de la Pitié-Salpêtrière est spécialisé dans les tumeurs rares et en particulier dans les tumeurs intervenant chez les personnes vivant avec le VIH.

Ces structures existent pour permettre aux personnes habituellement exclues des essais de bénéficier également de l'innovation thérapeutique.

Suivez ce lien pour accéder au site du CLIP² Galilée (cliquez ici)

> Cohorte ANRS CO24 ONCOVIRAC

 

Un observatoire national de suivi des personnes vivant avec le VIH traitées pour leur cancer par des anticorps inhibiteurs des checkpoints immunitaires est ouvert dans 56 centres en France.

Cet observatoire fera un recueil de données afin d'évaluer la tolérance clinique et biologique des anticorps inhibiteurs des checkpoints immunitaires chez les personnes vivant avec le VIH atteintes de cancer.

Il est coordonné par le Pr. Jean-Philippe SPANO et le Pr. Olivier LAMBOTTE, et est né d'une collaboration entre l'ANRS et le réseau CancerVIH.

Une sous-étude physiopathologique est également en cours dans quelques centres et recueillera des prélèvements biologiques.

Pour en savoir plus, adressez une demande à marianne.veyri@aphp.fr

> Essai IFCT-CHIVA2

Lancement au niveau national de l’essai CHIVA2 (Immunothérapie par nivolumab après chimiothérapie antérieure chez des patients VIH+ présentant un cancer du poumon non à petites cellules de stade avancé).

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l'IFCT (cliquez ici).

> Essai POD1UM-202

L'essai clinique POD1UM-202 d'Incyte Coorporation évalue un anti-PD1 (l'INCMGA00012) chez des patients atteints d'un carcinome épidermoïde du canal anal ayant progressé auprès une chimiothérapie à base de sels de platine. Les personnes vivant avec le VIH sont incluables dans cet essai si elles sont sous traitement antirétroviral, si leur charge virale VIH est indétectable et si leur taux de CD4 est supérieur à 300/mm3.

Pour en savoir plus, adressez une demande à marianne.veyri@aphp.fr

© 2015-2019 Cancer VIH.- Tous droits réservés.

© Design du site réalisé par

Indé-Design - création de site Internet